Environnement Cadre de Vie

NOS PROJETS

  • Nous installerons en pied d’immeuble des containers de récupération des déchets ménagers afin de produire du compost utilisable par le service Espaces Verts.

  • Nous inciterons à l’acquisition de récupérateur d’eau pluviale à la parcelle.

  • Nous favoriserons les solutions alternatives à la voiture avec la mise en place d’un système VEL’OZ pour encourager l’utilisation de vélos partagés.

  • Nous proposerons une aide financière pour l’achat de vélos électriques.

  • Nous mettrons à la disposition des Ozoiriens, une caméra thermique afin de leur permettre de contrôler la déperdition thermique et de vérifier l’état de l’isolation de leur logement.
  • Nous compléterons dès 2020 notre réseau de pistes cyclables par la création de nouveaux aménagements, sur les espaces engazonnés.

  • Nous enfouirons les derniers réseaux électriques aériens qui relèvent de la responsabilité de la commune

  • Nous placerons la performance énergétique au cœur de tous les projets de construction ou de rénovation des bâtiments communaux et nous engagerons un plan de réduction de la consommation et des émissions de CO2 des véhicules municipaux (véhicules électriques, bioGNV…).

  • Dans le cadre d’Olfi 3, création d’une application mobile pour géolocaliser la navette
  • Nous organiserons un forum de l’environnement afin de sensibiliser la population sur les différents aspects de la transition écologique.

  • Nous compléterons dès 2020 notre réseau de pistes cyclables par la création de nouveaux aménagements, sur les espaces engazonnés.

  • Nous exploiterons la surface de toitures des bâtiments communaux par l’installation de panneaux photovoltaïques.

POINT NUISANCES AÉRIENNES

Ozoir-la-Ferrière subit les nuisances aériennes de l’aéroport d’ORLY. Notre commune est sur l’axe d’une piste utilisée pour l’atterrissage. Depuis 2011, Jean-François Oneto avec le concours de l’association AOCNA (Association Ozoirienne Contre les Nuisances Aériennes) se bat pour que ce couloir aérien soit déplacé et que nous ne subissions pas ces nuisances sonores : multiples contacts avec la DGAC, réunions de concertation, études de contournement, interventions et recours au plus haut niveau ministériel semblent enfin vouloir porter leurs fruits :

Depuis fin 2019, des mesures ont été actées : la procédure de descente continue des avions à 2 000 m au lieu de 1 500 m, l’interdiction de la sortie des trains d’atterrissage, plus de virage au-dessus de la Ville. Une nouvelle étude concernant le contournement d’Ozoir-la-Ferrière sera réalisée pour identifier les solutions techniques. La volonté de Jean-François Oneto et de l’AOCNA est de profiter du couloir existant situé dans la forêt entre les communes de Roissy-en-Brie et Ozoir-la-Ferrière, pas de reporter le problème sur les communes voisines.

Les objectifs affirmés de Jean-François Oneto et de l’AOCNA pour la réduction des nuisances aériennes sont :

– La fin du survol d’Ozoir

– Le contournement de la Ville
– Les approches en descente continue